Recherche

Financement

LES DEMANDES d'aide financière pour L'OEUVRE LÉGER.

Pour 2014, L'OEUVRE LÉGER a revu sa stratégie d'action auprès de ses partenaires et du public en général et offre un soutien financier à une grande cause en particulier : la dignité des personnes vulnérables ou marginalisées. À ce titre, elle compte soutenir prioritairement les initiatives qui visent la réduction de la vulnérabilité en faveur d'une plus grande sécurité alimentaire, économique, physique ou environnementale et qui favorisent l'inclusion sociale des populations marginalisées.

L'OEUVRE LÉGER comporte 2 volets :

  • Sécurité alimentaire (dates limites de dépot des demandes : 15 mars et 15 août)

 

L'organisme doit remplir une demande d'aide financière, fournie sur demande par L'OEUVRE LÉGER.

Les demandes seront étudiées par la Direction des programmes au Québec.

Un comité de programmation composé de personnes bénévoles prendra connaissance de l’analyse de chaque demande et verra à recommander au conseil d’administration les demandes retenues pour approbation.

Dès lors, l’organisme sera informé de la décision finale de L’OEUVRE LÉGER. Un processus de suivi de l’initiative et de reddition de comptes sera élaboré par L’OEUVRE LÉGER.

Pour conclure le partenariat, une entente sera signée entre L’OEUVRE LÉGER et l’organisme partenaire.

 

  • Développement sociocommunautaire (demandes acceptées de façon continue)

 

Phase I

L’organisme qui souhaite déposer une demande dans le cadre de ce volet devra tout d’abord soumettre à L’OEUVRE LÉGER une lettre d’intention (d’au plus cinq pages) expliquant brièvement la nature et l’originalité de l’initiative proposée ainsi que les principaux résultats attendus tout en montrant en quoi le partenariat avec L’OEUVRE LÉGER peut réellement améliorer la gestion et la réalisation du projet.

Le coût total de l’initiative, y compris la contribution financière demandée à L’OEUVRE LÉGER, doit être chiffré.

Dans des délais ne dépassant pas un mois, à la suite du dépôt par l’organisme de sa lettre d’intention, l’organisme sera informé s’il est retenu ou non pour la phase II.

Phase II

Les projets retenus pour la phase II seront soumis à une étude plus approfondie par la Direction des programmes au Québec. L’organisme sera invité à donner plus d’information sur son projet et sur sa capacité de le mener à terme dans les meilleures conditions possibles.

L’organisme pourra être invité à présenter son projet à l’occasion d’une réunion du comité de programmation en développement sociocommunautaire de L’OEUVRE LÉGER.

Phase III

Le comité de programmation en développement sociocommunautaire se penchera sur l’ensemble des données recueillies et verra à recommander au conseil d’administration les projets retenus pour approbation. Dès lors, l’organisme sera informé de la décision finale de L’OEUVRE LÉGER.

En plus du gestionnaire des programmes au Québec, une marraine ou un parrain choisi parmi les bénévoles du comité de programmation sera affecté au suivi de chacun des projets de manière à assurer une communication continue entre l’organisme et le comité de programmation et ainsi faciliter le partage d’information avec les autres membres du comité.

Un processus de reddition de comptes sera élaboré par la Direction des programmes au Québec et transmis aux organismes partenaires.

Pour conclure le partenariat, une entente sera signée entre L’OEUVRE LÉGER et l’organisme partenaire.

 

CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ pour présenter une demande :

  • Être légalement incorporé comme organisme sans but lucratif depuis au moins un an;
  • Être enregistré comme organisme de charité auprès de l’Agence du revenu du Canada et en fournir la preuve au moment de la demande;
  • Faire la preuve que la demande est liée au volet Sécurité alimentaire ou au volet Développement sociocommunautaire de la stratégie d’action de L’OEUVRE LÉGER;
  • Faire preuve d’une gestion appropriée de l’organisme tant sur le plan de l’atteinte des objectifs que sur le plan financier;
  • Documenter le caractère « communautaire » de l’organisme;
  • Suivre les procédures de dépôt et fournir les documents requis.

 

Pour consulter les renseignements détaillés du soutien financier de L'OEUVRE LÉGER, vous pouvez vous rendre à l'adresse suivante : http://leger.org/wp-content/uploads/2013/06/Application.pdf

 


 

LES DEMANDES pour LE FONDS PRÉSÂGES sont acceptées DE FAÇON CONTINUE.

Le Fonds PRÉSÂGES offre un soutien financier ponctuel disponible pour les organismes communautaires du secteur des aînés des différentes régions du Québec. 

Le Fonds comprend 3 volets :

  • Innovation sociale
  • Formation et ressourcement
  • Consolidation et développement

 

Objectifs :

  • Offrir un soutien financier ponctuel à des organismes communautaires du secteur des aînés.
  • Encourager l’innovation sociale dans le cadre des actions menées pour l’amélioration de la situation des aînés au Québec.
  • Encourager la formation, le partage d’expertise et le transfert des connaissances.

 

CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ des organismes :

Les organismes admissibles sont des organismes sans but lucratif, ayant une portée locale, régionale ou provinciale,qui interviennent dans le secteur communautaire des aînés au Québec.

Ces organismes doivent détenir le statut d’organisme de bienfaisance.

Ne sont pas admissibles : les entreprises privées à but lucratif, les établissements et les organismes des secteurs publics, les individus.

Ne sont pas admissibles : les dépenses salariales et autres dépenses régulières de l’organisme demandeur.

Pour consulter les renseignements détaillés du Fonds PRÉSÂGES, vous pouvez vous rendre à l'adresse suivante : www.presages.org

 


 

L'APPEL DE PROPOSITIONS DU PROGRAMME QUÉBEC AMI DES AÎNÉS (QADA) est toujours EN ATTENTE du lancement de projets du ministère.

 


 

L'APPEL DE PROPOSITIONS DU PROGRAMME NOUVEAUX HORIZONS POUR LES AÎNÉS (PNHA) est maintenant terminé.

Le PNHA est un programme qui appuie les projets dirigés ou proposés par des aînés. Il vise à aider les aînés à participer à l’amélioration de la qualité de vie de leur collectivité et à y contribuer en participant aux activités sociales et en menant une vie active.

Les demandeurs admissibles peuvent recevoir jusqu’à 25 000 $ par année sous la forme d’une subvention. Les projets doivent viser un ou plusieurs des cinq objectifs du programme :

  • promouvoir le bénévolat chez les aînés et les membres des autres générations;
  • inciter les aînés à participer à la vie de leur collectivité en encadrant d’autres personnes;
  • accroître la sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés, y compris l’exploitation financière;
  • appuyer la participation et l’inclusion sociale des aînés;
  • fournir une aide à l'immobilisation pour les projets et programmes communautaires, nouveaux et existants, destinés aux aînés.

 

Qui peut présenter une demande de financement?

Parmi les bénéficiaires admissibles, on trouve les suivants :

  • les organismes sans but lucratif et les coalitions communautaires, les réseaux et les comités spéciaux;
  • les entreprises à but lucratif, pourvu que la nature et l’intention de l’activité ne soient pas à des fins commerciales, ne génèrent aucun profit et correspondent aux objectifs du programme;
  • les administrations municipales, les conseils tribaux, les conseils de bande et autres organisations autochtones, ainsi que les établissements de santé publique et de services sociaux;
  • les établissements de recherche et d’enseignement, y compris les conseils scolaires, les arrondissements scolaires, les universités, les collèges et les cégeps.

 

Pour consulter les renseignements détaillés du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, vous pouvez vous rendre à l'adresse suivante : www.rhdcc.gc.ca/aines.

 

Calendrier des activités

Voir tous les événements
Merci à nos partenaires financiers
Conférence régionale des élus de Laval Gouvernement du Québec Famille et Ainés Québec Santé et Services sociaux du Québec
Signets : 
© 2014 Table régionale de concertation des aînés de Laval. Tous droits réservés. Conception web par Vortex Solution.