Recherche

2011-12-12

LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC RÉAGIT AUX PROMESSES DE L’OPPOSITION OFFICIELLE

Québec, le 12 décembre 2011 –  La ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, dresse un bilan positif des actions et mesures prises en faveur des aînés du Québec et souligne que les propositions avancées par le Parti Québécois aujourd’hui ne sont qu’un recyclage d’idées utilisées en 2008. L’opposition officielle annonce un plan sans fondement budgétaire, tandis que, depuis 2007 et sur un horizon de cinq ans, le gouvernement aura investi un total de 2,2 milliards de dollars pour améliorer les conditions de vie des aînés.

« Les personnes aînées du Québec sont notre priorité. Le gouvernement met tout en œuvre afin d’améliorer leur qualité de vie. Je suis très heureuse des actions entreprises et de celles que nous poursuivrons au cours des prochains mois, car je sais qu’elles peuvent amener des effets bénéfiques. Pour moi, un gouvernement responsable est un gouvernement qui agit, et c’est ce que nous faisons. Jamais un gouvernement n’aura fait autant, et en si peu de temps, pour les aînés du Québec », a déclaré la ministre Blais.

Deux projets de loi attendus

En novembre dernier, la ministre responsable des Aînés annonçait l’adoption du projet de loi nº 22 qui modifie le Code civil concernant certains cas de résiliation du bail d'un logement. Cette loi permet entre autres aux personnes vulnérables, particulièrement les aînés, qui sont dans l'obligation de quitter leur logement avant l'expiration de leur bail de le faire à des conditions plus avantageuses.

Au même moment, la ministre déléguée aux Services sociaux, Mme Dominique Vien, annonçait l’adoption du projet de loi nº 16 qui prévoit principalement le resserrement du processus de certification des résidences privées pour aînés. Ce projet de loi vient rendre la formation et la signature d’un bail obligatoires, exige la vérification des antécédents judiciaires et impose une attestation temporaire avant même la construction d’une nouvelle résidence.

2011, dans la continuité de nos engagements 

Le gouvernement a annoncé, en mars dernier, la mise en œuvre d'un plan de services intégrés pour nos aînés, qui représente un investissement de 950 millions de dollars sur cinq ans. Avec ce plan, le gouvernement veut assurer aux aînés des services plus efficaces et mieux adaptés à leur condition, notamment en matière de soutien à domicile, de services de récupération fonctionnelle, de ressources intermédiaires et de centres d'hébergement.

Le ministère de la Famille et des Aînés a continué d’injecter des sommes importantes dans ses programmes existants. L’enveloppe budgétaire du programme Soutien aux initiatives visant le respect des aînés s’élève désormais à 11 millions, ce qui permet de promouvoir de nombreux projets d’organismes favorisant le maintien des aînés dans leur milieu de vie, et ce, dans des conditions sécuritaires.

Le Ministère, en collaboration avec la fiducie familiale de Lucie et André Chagnon, et avec un budget de 200 millions de dollars sur dix ans, a annoncé la création de 13 Appuis de soutien aux proches aidants. D’ici 2012, toutes les régions du Québec auront leur propre Appui aux proches aidants.

Le Ministère a aussi poursuivi l’implantation de carrefours d’information aux aînés, portant leur nombre à six. Ces carrefours permettent d’assurer une plus grande autonomie ainsi qu’une réduction des risques d’isolement et d’abus envers les aînés.

Une somme de 2 millions a également été injectée pour l’année 2011-2012 dans la démarche Municipalité amie des aînés, à laquelle participent à ce jour 322 municipalités.

De plus, le Ministère est dans la deuxième année du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015. Parmi les réalisations de cette année, notons la mise en place de 17 coordonnateurs régionaux spécialisés en matière de maltraitance envers les personnes aînées dans l’ensemble des régions du Québec. Soulignons également que la ligne téléphonique d’écoute et de référence répond toujours à un besoin important. Pour l’année 2011, on note une augmentation de 50 % du volume d’appels, pour un total de près de 6 000 appels depuis sa mise en service en octobre 2010.

Afin d’apporter une plus grande protection aux aînés les plus vulnérables, et tel qu’annoncé dans le dernier budget, les 23 inspecteurs seront embauchés d’ici l’hiver 2012. Le gouvernement a aussi agi en amont de la législation en préparation à la Régie du bâtiment, qui veut abaisser la température de l’eau à la sortie du robinet de 49 oC à 43 oC. Cette loi devrait entrer en vigueur en 2012. D’ailleurs, une directive à ce sujet a déjà été envoyée à tous les gestionnaires de CHSLD du Québec. 

Nous pensons à l’avenir

La ministre Blais tient également à souligner le travail amorcé dans l’élaboration d’une future politique sur le vieillir chez soi, qu’elle copréside avec sa collègue la ministre déléguée aux Services sociaux, Mme Dominique Vien. « Nous travaillons actuellement à préparer une politique sur le vieillir chez soi. Cette future politique est la suite logique des mesures engagées par le gouvernement. Elle vise le vieillissement actif des personnes aînées dans leur environnement immédiat ainsi qu‘un changement des mentalités envers les aînés », a conclu la ministre Blais.

© Gouvernement du Québec, 2011

Titre : Communiqué Ministre 12 déc. 2011 (Conférence)

Retour à la liste des nouvelles

Calendrier des activités

Voir tous les événements
Merci à nos partenaires financiers
Conférence régionale des élus de Laval Gouvernement du Québec Famille et Ainés Québec Santé et Services sociaux du Québec
Signets : 
© 2014 Table régionale de concertation des aînés de Laval. Tous droits réservés. Conception web par Vortex Solution.