Table régionale de
concertation des
aînés de Laval

Ça se passe à Laval...

APPEL DE PROJETS - PROGRAMME NOUVEAUX HORIZONS POUR LES AINÉS (PNHA) - Projets communautaires - date limite 23 juin 2017

L’appel de proposition du PROGRAMME NOUVEAUX HORIZONS POUR LES AINÉS (PNHA) est officiellement lancé depuis le 10 mai 2017 et sera en cours jusqu'au 23 juin 2017.  Les organismes admissibles peuvent recevoir un financement pouvant atteindre 25 000 $.

Pour le Guide du demandeur 2017-2018 et le Formulaire de demande definancement standardisée de subvention:


APPEL DE PROJETS - PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER ENSEMBLE CONTRE L'INTIMIDATION - date limite 30 juin 2017

Afin de favoriser la réalisation de projets visant à prévenir l’intimidation sous toutes ses formes ou à lutter contre celle-ci, le ministère de la Famille a lancé, le 12 mai 2017, l’appel de projets dans le cadre du programme de soutien financier Ensemble contre l’intimidation.

« Puisque les ressources et les besoins varient d’un groupe à l’autre et d’une région à l’autre, il est essentiel de favoriser la réalisation d’initiatives mises en œuvre par et pour le milieu. En raison de la qualité de leurs interventions, les organismes qui œuvrent sur le terrain sont des partenaires importants de l’action gouvernementale dans la lutte à l’intimidation, il faut le souligner. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Les organismes à but non lucratif intéressés ont jusqu’au 30 juin 2017 pour déposer leur projet.

Voici des éléments clés du programme :
• Le programme s’adresse uniquement organismes à but non lucratif;
• Le ministère de la Famille offre un appui financier maximal de 40 000 $ par projet;
• Ce programme est une mesure phare du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018.

Pour connaître les conditions d’admissibilité et la procédure de dépôt des projets, veuillez consulter le www.intimidation.gouv.qc.ca.

 

 Programme de soutien financier Ensemble contre l’intimidation


APPEL DE PROJETS - FONDS POUR L'ACCESSIBILITÉ (FA) - date limite 26 juillet 2017

Le gouvernement du Canada accepte présentement des demandes de la part de demandeurs admissibles souhaitant obtenir du financement dans le cadre du Fonds pour l’accessibilité (FA).


La Demande de financement standardisée de subvention peut être présentée sous l'un des deux volets du FA: Accessibilité en milieu de travail ou Accessibilité dans les collectivités. Pour déterminer quel volet de financement correspond le mieux à votre demande, veuillez consulter le site interne en cliquant sur le lien suivant: https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/financement/fonds-accessibilite.html?utm_content=bufferebc9a&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer.


APPEL DE PROJETS - QUÉBEC AMI DES AÎNÉS - date limite 22 septembre 2017

Québec, le 16 juin 2017 – Pour adapter les milieux de vie aux besoins des personnes aînées, le Gouvernement du Québec lance un nouvel appel de projets dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA).

La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau, a fait cette annonce aujourd’hui et invite les organismes à soumettre leurs projets d’ici le 22 septembre 2017.


L’appel de projets touche les deux volets du programme QADA :

• Le volet Soutien à des projets d’expérimentation, de recherche-action ou de déploiement vise les projets à portée nationale. Il s’adresse aux organismes sans but lucratif qui offrent des activités au bénéfice des personnes aînées ainsi qu’aux centres et aux instituts de recherche.

• Le volet Soutien aux actions communautaires vise les organismes sans but lucratif qui réalisent des projets à portée locale ou régionale répondant aux besoins des personnes aînées des collectivités concernées. Ces projets peuvent notamment découler des orientations des plans d’action de municipalités ou de MRC participant à la démarche Municipalité amie des aînés.


Appel de projets QADA : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/ministere/centre-presse/Nouvelles/Pages/nouvelle-2017-06-16-2.aspx


LANCEMENT DE LA PREMIÈRE POLITIQUE RÉGIONALE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL À LAVAL

Lancement de la première Politique régionale de développement social à Laval

Par Salle des nouvelles

La première Politique régionale de développement social (PRDS) de Laval a été lancée officiellement aujourd’hui par le maire de Laval, monsieur Marc Demers, la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, madame Caroline Barbir, et les 26 organisations membres du comité de pilotage. Le lancement a eu lieu en présence de nombreux partenaires du milieu, dont madame Francine Charbonneau, ministre responsable de la région de Laval et ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation.
 
Près d’un an après la toute première consultation dans le cadre de la démarche d’élaboration de cette politique, ils ont participé avec fierté au dévoilement de cette politique régionale qui s’appuie, notamment, sur un important travail de concertation et de consultation réalisé auprès de 900 citoyennes, citoyens et représentants des forces vives lavalloises.
 
« L’élaboration de la Politique régionale de développement social est issue de notre désir d’améliorer les conditions de vie et le potentiel des citoyennes et des citoyens de Laval. L’émergence d’une vision régionale et le caractère rassembleur de la démarche d’élaboration de cette politique permettront de contribuer au développement de la communauté lavalloise en encourageant, entre autres, une plus grande cohérence dans notre façon d’aborder les enjeux et les solutions avec nos partenaires institutionnels et communautaires. Grâce à la PRDS, nous allons agir ensemble à l’échelle humaine », a affirmé le maire de Laval.
 
« La Politique régionale de développement social est le reflet de la volonté de la communauté lavalloise à collaborer et à se mobiliser afin de mieux répondre collectivement aux enjeux de développement social d’aujourd’hui et de demain. Par l’adoption de  la PRDS, le CISSS de Laval se dote de stratégies gagnantes pour assumer sa responsabilité envers la population de son territoire et lutter contre les inégalités sociales de santé. Plus encore, le CISSS de Laval s’engage à travailler avec ses partenaires du développement social pour l’amélioration des conditions et de la qualité de vie de l’ensemble de la population », a indiqué la présidente-directrice générale du CISSS de Laval.

Le cœur de la PRDS est formulé en une vision d’avenir et est fondé sur sept valeurs et principes fondamentaux, de même que sur six orientations et 31 objectifs, allant du développement de quartiers à l’échelle humaine jusqu’à la création de milieux de vie favorables à la santé et au bien-être des personnes, en passant par le soutien à l’intégration et l’inclusion des personnes en situation de vulnérabilité, la reconnaissance et le développement de la capacité d’agir, la vitalité sociale et le développement économique socialement responsable et l’harmonisation des politiques publiques.
 
L’engagement des partenaires du comité de pilotage dans le déploiement de la PRDS permettra d’assurer la poursuite des travaux, notamment par l’élaboration prochaine d’un plan d’action régional pluriannuel.
 
La PRDS est disponible sur le site Internet de la Ville de Laval au www.repensons.laval.ca.
 
La population peut visionner le lancement en différé sur le site Internet de la Ville de Laval au www.laval.ca dès le 13 juin 2017 à midi.

https://www.laval.ca/Documents/Pages/Fr/A-propos/politiques-municipales/politique-regionale-developpement-social.pdf


LANCEMENT DE LA PREMIÈRE POLITIQUE DE L'HABITATION DE LA VILLE DE LAVAL

Une politique de l’habitation et 200 000 $ pour le logement social à Laval

Par Salle des nouvelles

Le maire Marc Demers a dévoilé hier la première politique de l’habitation de la Ville de Laval. L’annonce a été faite en compagnie du président de la Commission de l’habitation et du logement social (CHLS), Nicholas Borne. Adoptée le 6 juin dernier par le conseil municipal, la politique intitulée Choisir Laval – Pour un logement de qualité dans un milieu de vie complet servira de guide en matière d’habitation pour les 20 prochaines années.
 
Soutien financier pour le projet le Bouclier d’Athéna
Le maire a également profité de l’occasion pour annoncer l’engagement de la Ville de Laval d’octroyer un montant de 200 000 $ pour le projet le Bouclier d’Athéna. Ce projet vise la construction d’unités de logements sociaux de différentes typologies pour accueillir des citoyens et des familles qui ont des besoins particuliers et dont la condition nécessite des installations spéciales et des services d’assistance personnelle sur place. Ce fonds s’ajoute à l’aide financière qu’accordera la Ville par le biais du programme Accèslogis. « Cet engagement vient concrétiser notre volonté exprimée dans la politique d’assurer l’accès à un logement adéquat aux Lavallois. Il s’agit d’un exemple concret des moyens que nous souhaitons mettre de l’avant pour accélérer le développement du logement social et abordable sur notre territoire », a souligné le maire Demers.
 
La Politique de l’habitation
La réalisation de ce guide en matière d’habitation est le fruit d’une volonté exprimée par la CHLS et a fait l’objet d’un processus rigoureux de consultation. « Deux ateliers de consultation, auxquels ont participé plusieurs experts et représentants d’organismes lavallois œuvrant dans le domaine de l’habitation, ont eu lieu à l’automne et à l’hiver dernier. Toutes les recommandations émises lors de ces rencontres ont été analysées et considérées pour la version finale de la politique », a précisé le président de la CHLS, Nicholas Borne.
 
Élaborée dans l’esprit de la vision stratégique Urbaine de nature – Laval 2035, la politique Choisir Laval permet à Laval de se doter de balises claires en matière d’habitation sur son territoire grâce à la réalisation de ses différentes orientations et à la mise en œuvre des plans d’action annuels qui suivront.


224 NOUVELLES PLACES EN CHSLD À LAVAL

>

224 nouvelles places en CHSLD à Laval
Par Salle des nouvelles

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable de la région de Laval, madame Francine Charbonneau, annoncent une aide financière de près de 12,4 M$ pour la région de Laval. Ce montant servira à la création de 224 places pour les personnes qui sont en attente de services en hébergement et à l’ajout d’effectifs en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).


Financement pour libérer des lits de soins actifs dans les centres hospitaliers
La région de Laval recevra un montant de 11,7 M$ pour la création de 224 places en CHSLD, dont 128 places pour une clientèle âgée en lourde perte d’autonomie et 96 places pour une clientèle âgée en perte d’autonomie moins importante. Ainsi, ce sont autant de lits de soins aigus qui se libèreront dans les centres hospitaliers de la région. Cette initiative découle directement de l’investissement de 100 M$ annoncé le 7 décembre dernier, visant à désengorger les urgences et à diminuer le temps d’attente dans les hôpitaux du Québec.


« En offrant un accès plus rapide à ces types de services, non seulement nous donnons une réponse précise aux besoins de la population, et particulièrement aux personnes âgées, mais nous venons favoriser l’utilisation optimale des lits de courte durée dans les centres hospitaliers. Ceux-ci doivent être utilisés pour des patients qui nécessitent des soins aigus, non pas pour ceux qui requièrent des soins chroniques ou continus. C’est un investissement considérable qui améliorera l’accès à Laval  », a déclaré le ministre Barrette.


Investissement pour l’ajout d’effectifs en CHSLD
Pour soutenir cette offre de service accrue et plus précisément en vue d’améliorer les soins et les services offerts dans les CHSLD, les deux ministres ont également annoncé un investissement de 688 800 $ destiné à l’embauche de personnel. Cela représentera 12 personnes de plus dans les CHSLD de la région de Laval, qui occuperont des postes de préposés aux bénéficiaires, d’infirmières auxiliaires ou d’infirmières. Rappelons que le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, avait annoncé un investissement additionnel global de 65 M$ pour l’ajout de ces types de ressources dans l’ensemble du Québec, à l’issue du Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD, tenu en novembre dernier.


« Les aînés sont au cœur de nos priorités et c’est pourquoi le gouvernement du Québec travaille à faire des CHSLD de véritables milieux de vie, accessibles, empreints de respect et qui assurent l’intimité, la sécurité, la dignité ainsi que le bien-être physique et psychologique des résidents. L’embauche de personnel supplémentaire en CHSLD, jumelée à l’augmentation du nombre de places qui y sont offertes, nous permet d’aller en ce sens. Je suis heureuse de l’impact positif de ce nouveau soutien financier sur l’offre de service de santé et de services sociaux pour les citoyennes et les citoyens de Laval », a déclaré la ministre Charbonneau.


« Au cours des derniers mois, nous avons multiplié les initiatives pour faire en sorte que chaque personne reçoive les bons services, aux bons endroits, selon son état de santé. L’accès facilité aux soins et aux services du réseau constitue notre principal cheval de bataille, et nous démontrons une fois de plus que nos actions convergent vers cet objectif », a conclu le ministre Barrette.

http://www.lechodelaval.ca/actualites/actualites/307118/224-nouvelles-places-en-chsld-a-laval


PROGRAMME QUÉBEC AMI DES AÎNÉS

Programme Québec ami des aînés - La ministre Charbonneau annonce un investissement de plus de 11 M$ pour le mieux-être des aînés du Québec

SHAWINIGAN, QC, le 6 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Afin de soutenir financièrement des initiatives qui favorisent le mieux-être et l'épanouissement des personnes aînées du Québec, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 11 millions de dollars. Cette somme servira à financer 107 nouveaux projets dans le cadre des deux volets du programme Québec ami des aînés. Le député de Saint-Maurice, M. Pierre Giguère, le député de Champlain, M. Pierre Michel Auger, le député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, et le député de Maskinongé, M. Marc H. Plante,  étaient également présents à l'occasion de cette annonce qui s'est tenue dans les locaux de l'organisme Revitalisation des quartiers Saint-Marc/Christ-Roi à Shawinigan.
« Les personnes aînées sont au cœur des priorités de notre gouvernement. Le financement annoncé aujourd'hui permettra d'établir ou de renouveler différents partenariats avec des acteurs nationaux, régionaux et locaux qui partagent l'un des objectifs de notre gouvernement : améliorer la qualité de vie des personnes aînées. Ensemble, nous nous assurons que le Québec demeure un endroit où il fait bon vieillir », a mentionné la ministre Charbonneau.
Volet Soutien aux projets nationaux et à l'expérimentation
Une somme de 1 904 327 $ sera consacrée à 13 nouveaux projets s'inscrivant dans le volet Soutien aux projets nationaux et à l'expérimentation du programme Québec ami des aînés. Cet investissement soutiendra des projets à caractère expérimental, des projets de déploiement découlant d'une phase d'expérimentation préalable ainsi que des projets de recherche-action visant l'amélioration des connaissances et des pratiques.
Volet Soutien aux actions communautaires
En ce qui concerne le volet Soutien aux actions communautaires du programme, une somme de 9 305 664 $ sera consacrée à la réalisation de 94 nouveaux projets dans 16 régions du Québec. Ce volet appuie cinq types de projets, soit des projets à caractère expérimental, le démarrage d'une activité, l'ajout d'une activité complémentaire aux activités existantes, l'adaptation ou la modification d'activités déjà offertes par l'organisme ainsi que le déploiement d'activités déjà expérimentées et éprouvées. Les projets retenus recevront une aide financière pouvant aller jusqu'à 150 000 $ par année, selon la portée du projet, sur une période d'un à trois ans.  

Investissements pour les aînés de la Mauricie
Pour la région de la Mauricie, il s'agit d'un investissement de 566 320 $ pour financer les sept projets suivants :
L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Mékinac, située à Sainte-Thècle, recevra une aide financière de 21 780 $;
L'Alter Égaux, un organisme de justice alternative situé à La Tuque, recevra une aide financière de 52 636 $;
L'organisme Revitalisation des quartiers Saint-Marc/Christ-Roi, situé à Shawinigan, recevra une aide financière de 150 000 $;
La Table de concertation des aînés et des retraités de la Mauricie, située à Trois-Rivières, recevra une aide financière de 56 210 $;
L'AQDR des Chenaux, située à Sainte-Geneviève-de-Bastiscan, recevra une aide financière de 84 400 $;
La Maison de la Famille du Bassin de Maskinongé, située à Louiseville, recevra une aide financière de 39 204 $;
La Démarche des premiers quartiers de Trois-Rivières et le Centre de Recherche Sociale Appliquée (CRSA), situés à Trois-Rivières, recevront 162 090 $.
« Les aînés, en Mauricie comme ailleurs au Québec, sont une richesse pour notre société et notre gouvernement est convaincu que favoriser leur participation active à la société bénéficie à l'ensemble de la population. Je suis très heureuse que des organismes de la Mauricie mettent en place des projets stimulants pour assurer leur mieux-être dans notre région », a ajouté la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet.
« Je suis très heureux qu'un organisme de ma circonscription bénéficie d'un soutien dans le cadre de ce programme. En effet, avec cette aide financière, l'organisme Revitalisation des quartiers Saint-Marc/Christ-Roi organisera des rencontres intergénérationnelles enrichissantes permettant à des personnes d'âges différents de tisser des liens. Je le félicite pour cette belle initiative qui témoigne de sa participation active au dynamisme de la communauté », a conclu le député Giguère.
Le programme Québec ami des aînés s'adresse principalement aux organismes à but non lucratif qui offrent des services et des activités aux personnes aînées. Il constitue l'un des leviers d'action privilégiés par la politique gouvernementale Vieillir et vivre ensemble chez soi, dans sa communauté, au Québec. Rappelons que l'appel de projets 2016-2017 s'est tenu de juin à septembre 2016.
Pour obtenir plus d'information sur le programme Québec ami des aînés et pour connaître la liste complète des projets retenus, on peut consulter le site Web du ministère de la Famille au www.mfa.gouv.qc.ca.
 
SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Renseignements : Direction des communications, Ministère de la Famille, 418 644-1700, poste 2411; Source : Marie-Pier Richard, Attachée de presse de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, 418 528-7100, poste 2656


APPEL AUX RETRAITÉS ACTIFS

 

CRÉATION D'UN NOUVEAU COMITÉ INTERGÉNÉRATIONNEL

APPEL AUX PARTICIPANTS RETRAITÉS ACTIFS

Laval, le mardi 6 septembre 2016 – Dès cet automne, la Maison des grands-parents de Laval entend mettre en place un nouveau comité intergénérationnel réunissant des retraités actifs et des étudiants de niveau collégial afin de s’investir dans une démarche de rapprochement des générations.

Ce qu’on souhaite faire :

• Mobiliser les retraités actifs désireux de s’impliquer au sein du comité;

• Mobiliser les étudiants de niveau collégial désireux de vivre une nouvelle expérience;

• Mettre sur pied des activités conçues par/pour les étudiants et les retraités actifs répondant aux intérêts des participants;

• Permettre de créer des liens entre les générations.

Le nouveau comité intergénérationnel sera une locomotive qui alimentera l’ensemble des activités et projets mis sur pied par la Maison des grands-parents de Laval en partenariat avec la Table régionale de concertation des aînés de Laval et le Collège Montmorency.

Ce projet est financé par le gouvernement du Québec dans le cadre du Programme Québec ami des aînés (QADA) – Volet soutien aux actions communautaires, en complément au projet « Cohabitation intergénérationnelle Appart’enance ».

Pour information : (514) 240-2180

À propos de la Maison des grands-parents de Laval Depuis sa fondation en 2002, la Maison des grands-parents de Laval a pour mission de briser l’isolement et la solitude en donnant la possibilité aux aînés de transmettre aux plus jeunes leurs connaissances, leurs expériences et leurs compétences dans leur rôle de « transmetteurs » vers les générations montantes par le biais d’activités intergénérationnelles.

- 30 -

Source : Julie Perrotte Agente de développement,

Maison des grands-parents de Laval

(514) 240-2180

julie.perrotte@me.com


INVESTISSEMENT DE 22,2 M$ POUR LE SOUTIEN À L’AUTONOMIE ET LE MAINTIEN À DOMICILE

>

 

Québec, le 1 er septembre 2016 - La Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec se réjouit de l’annonce d’un l’investissement de 22,2 M$ formulée par M. Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Mme Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), M. François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de Mme Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation.

Par cette annonce, les différents ministères prouvent l’importance d’offrir des services à domicile abordables, de qualité et s’assurent qu’un plus grand nombre d’usagers y auront accès. Ils démontrent aussi qu’ils ont à cœur de servir la communauté et de veiller sur les personnes plus vulnérables.

Grâce au soutien financier annoncé, les préposés d’aide à domicile issus des entreprises d’économie sociale pourront bénéficier d’une formation qui leur permettra de mettre à jour leurs compétences professionnelles de manière à mieux répondre aux besoins de la clientèle, qui est en général des personnes aînées.

L’ajout de 8,1 M$ qui bonifie le Programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique aidera à atteindre l’objectif commun de permettre aux personnes aînées de rester le plus longtemps possible à leur domicile. Ce sont des points importants qui rejoignent la mission de la Conférence des Tables régionales.

La Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec reconnait l’effort du gouvernement d’investir dans des structures déjà reconnues et impliquées dans le milieu.

La Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRACAQ)

La mission de la Conférence est de regrouper, sous une seule entité, l’ensemble des Tables régionales pour qu’elles puissent s’exprimer d’une seule voix relativement aux grands enjeux qui touchent les personnes aînées du Québec. Afin de réaliser sa mission, la Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec a quatre mandats :

- Représenter les différentes Tables régionales de concertation des aînés et soutenir leur concertation vers l’atteinte d’objectifs communs.

- Contribuer à la prise de décisions sur le plan national en ce qui concerne les personnes aînées et agir de manière à favoriser l’harmonisation des actions

- Agir auprès des Tables régionales de concertation des aînés comme relayeur d’information concernant l’existence des politiques et des programmes gouvernementaux qui touchent les personnes aînées.

- Transmettre à la Ministre l’information et les avis susceptibles d’améliorer la qualité de vie des aînés du Québec, de favoriser leur participation et leur intégration dans la communauté, de promouvoir la solidarité entre les générations, de témoigner de l’ouverture au pluralisme et au rapprochement interculturel.

-30-

Information : Nicole Bolduc-DuBois, présidente info@conferencedestables.org


FORMATION SUR LE GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR CONTRER LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES - 2e édition

Dans le cadre de son projet «Laval bien outillé pour contrer la maltraitance envers les personnes aînés» le Comité Lavallois en abus et violence envers les aînés (CLAVA) offrira une formation interactive sur la maltraitance des personnes aînées et la nouvelle version du Guide de référence pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées. Merci de diffuser l'affiche en pièce jointe.

Le Guide de référence provincial pour contrer la maltraitance est un document essentiel de plus de 600 pages regroupant les connaissances, l'expertise et les outils sur la maltraitance des personnes aînées afin de les rendre accessible aux acteurs du milieu et faciliter la prévention, le repérage, l'intervention et la coordination.

Outre une meilleure connaissance de la nouvelle terminologie relative à la maltraitance, des outils de dépistage et des ressources régionales, cette formation permettra aux participants d'apprendre à naviguer à travers le Guide de référence et à y trouver l'information nécessaire pour bien accompagner et bien référer une personne vivant de la maltraitance, le tout à travers des mises en situation concrètes.

Un ordinateur portable ou une tablette est nécessaire pour assister à cette formation. Si vous n'en possédez pas, merci de nous aviser à l'avance afin que nous fassions les démarches nécessaires pour vous procurer cet outil. Le reste du matériel sera fourni sur place.

Pour ceux et celles qui ont déjà assisté à la formation du CLAVA sur la maltraitance envers les personnes aînés, ce sera l'occasion de vous remémorer les concepts importants. Il est également possible de n'assister qu'à la deuxième partie de la journée (soit de 13h à 16h) qui portera précisément sur le Guide de référence.

Voici les objectifs de la formation:

? Bonne connaissance des types de maltraitance, ses formes, indices et conséquences (nouvelle terminologie);
? Capacité de mieux repérer la maltraitance et d'accompagner une personne aînée vivant une telle situation;
? Connaissance des ressources régionales;
? Connaissance des outils disponibles dans le Guide de référence;
? Capacité de se repérer dans le Guide de référence et de l'utiliser comme outil dans des situations concrètes.

Les formations s'adressent aux intervenants et bénévoles du milieu communautaire et privé. Elles sont offertes gratuitement. Il est toutefois apprécié si vous êtes dans l'obligation d'annuler, de le faire quelques jours à l'avance afin de laisser la chance à une autre personne de profiter de la formation.

Trois formations seront offertes aux printemps et trois autres à l'automne. Les dates pour les formations du printemps sont:

? Mardi le 18 avril 2017 de 9 h à 16 h
? Mercredi le 17 mai 2017 de 9 h à 16 h
? Mardi le 20 juin 2017 de 9 h à 16 h

Les dates pour l'automne vous seront communiquées à la fin de l'été

Les formations se tiendront dans les locaux du Centre communautaire Saint-Joseph au 1450 boulevard Pie-X à Laval. Les informations précises vous seront communiquées suite à votre inscription.

Vous pouvez réserver une place dès à présent en communiquant avec Mme Janick Roy, chargée de projet QADA par courriel à infoclava@yahoo.com ou par téléphone 450 663-9261.


Signets : 
© 2017 Table régionale de concertation des aînés de Laval. Tous droits réservés. Conception web par Vortex Solution.